Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 16:58

 

La ministre du logement a confirmé ce jeudi le doublement du plafond du Livret A actuellement fixé à 15 300 euros, malgré les critiques du secteur bancaire. Le principal objectif est de lever plus de fonds pour financer la construction de logements sociaux.

 

Cécile Duflot a confirmé jeudi 31 Mai 2012 l'engagement de campagne de François Hollande de doubler le plafond du Livret A de 15 300 euros à 30 600 euros, sans préciser la date de mise en œuvre, et dans le but de construire plus de logements sociaux ainsi que des logements intermédiaires. En effet, sur les dépôts effectués sur le livret A seuls 35 % sont conservés par les banques, le reste allant directement à la Caisse des dépôts pour le financement des logements sociaux. Selon la ministre, le doublement du plafond « permettra de dégager des ressources supplémentaires pour financer la construction des logements » et « l’objectif est de réaliser chaque année 150 000 logements sociaux ». Pour atteindre, l’objectif fixé, Cécile Duflot a également indiqué que le prélèvement de 245 millions d’euros par an sur la trésorerie des 800 organismes HLM « sera supprimé ».  "Cette ponction est injuste et contre-productive", avait auparavant affirmé Michel Ceyrac, président des ESH (Entreprises sociales pour l’habitat). 

 

Cependant cette mesure ne fait pas l’unanimité. En effet, pour François Pérol, le patron de BPCE, cela ne va rien résoudre, car, selon lui, «  le problème du logement social, ce n’est pas le financement (…) c’est l’offre, c’est la disponibilité de terrains, c’est la capacité de construire ». De plus, ajoutait-il, "c'est une mesure qui sera coûteuse pour les finances publiques puisque cela ne va pas générer d'épargne supplémentaire, cela va simplement faire que les Français vont transférer de l'épargne qui, aujourd'hui, est fiscalisée sur un produit qui ne l'est pas, le Livret A". Sans être aussi tranchant, Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France, a d'ailleurs appelé le gouvernement sur le timing de la réforme, afin que ces transferts prévisibles ne mettent pas les banques et les assurances "sous tension". En fait, selon diverses études, la mesure ne générerait qu’un déplacement de fonds de 15 à 30 milliards d’euros, sur une épargne totale des ménages qui s’élève à 3 000 milliards d’euros. «A l’échelle des bilans des banques et des assureurs, cette mesure apparaît comme marginale», estime un banquier. Cette offensive contre la revalorisation des plafonds se joue au grand jour et en coulisse. Depuis trois semaines banquiers et assureurs font le siège de Bercy où ils ont leurs entrées et où ils trouvent des oreilles attentives à leurs arguments. Une manière de marquer des points face au ministère du Logement qui a également son mot à dire dans ce dossier. 

 

Le gouvernement réfléchirait à une augmentation "par étape" des plafonds. "On sait parfaitement que les grandes manœuvres ont commencé dès le lendemain de la présidentielle", assure Thierry Repentin, le président de l'USH (Union Social pour l’Habitat), dans Libération. Pour l'heure, c'est l'un des dossiers phares de Cécile Duflot. Après avoir reçu le président de l'USH ainsi que Didier Ridoret, le président de la Fédération française du bâtiment (FFB), la ministre doit rencontrer vendredi le directeur adjoint de la Caisse des dépôts et conciliations, Antoine Gosset-Grainville. Dans son "agenda du changement", François Hollande indique que ce doublement du plafond du livret A interviendra "entre le 6 mai et le 29 juin". Il lui reste donc un mois pour respecter cet engagement.

 

La ministre du Logement a par ailleurs indiqué que serait engagée "la rénovation thermique d'un million de logements par an". L'entourage de la ministre a précisé que les aides pour améliorer l'efficacité thermique concerneraient 600.000 logements anciens et 400.000 neufs. Enfin, Cécile Duflot a assuré que le gouvernement ferait bien passer l'obligation pour les communes de plus de 3.500 habitants d'atteindre un quota de logements sociaux de 20% à 25%.

 

En attendant le doublement de son plafond, le livret défiscalisé préféré des français, voit sa collecte atteindre des records. Selon les chiffres de la Caisse des dépôts, sur les quatre premiers mois de 2012, l'encours du Livret A a augmenté de 9,69 milliards d'euros, contre 8,91 milliards d'euros sur la même période en 2011, qui reste pourtant comme le deuxième meilleur millésime de l'histoire, avec 17,38 milliards d'euros. L'encours total du livret A s'établissait à 226,6 milliards d'euros fin avril. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by KACIUS - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Conseil en Gestion de Patrimoine et de la Défiscalisation - KACIUS
  • Le blog du Conseil en Gestion de Patrimoine et de la Défiscalisation - KACIUS
  • : Ce blog est l'occasion pour nous d'échanger avec les internautes sur l'actualité économique et financière et d'apporter des compléments d'information sur notre métier : le conseil en gestion de patrimoine et la défiscalisation.
  • Contact

Recherche

Catégories