Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 15:26

La mission sur l'encadrement des loyers a fait un tour d'Europe du logement et l'avis "Familles et Logement" du Haut Conseil de la Famille, organisme rattaché au Premier ministre, dresse les spécificités de la France par rapport aux autres pays européens. 

Comme le rappelle la nouvelle ministre du logement Cécile Duflot, la question du logement est de plus en plus préoccupante pour beaucoup de ménages : "Aujourd’hui, de plus en plus de familles ont du mal à se loger dignement, y compris parmi les classes moyennes. C’est simple: à Munich, la ville d’Allemagne où les loyers sont les plus chers, on est à 9,71 euros le m² en moyenne, à Paris, nous sommes au-dessus de 24 euros." 

D’après le Haut Conseil de la Famille(HCF), les Français sont assez bien placés par rapport à leurs voisins européens, car il y a une proportion relativement élevée de ménages propriétaires ou accédant à la propriété. De plus, le rapport sur la situation du logement en France indique que l'Hexagone est "un des pays les mieux pourvus en logements sociaux (20% des logements), juste après les Pays-Bas (34%) et le Royaume-Uni (21%)". Mais la faible mobilité des locataires de HLM entraîne, malgré ce taux appréciable, des difficultés d'accès au logement social : en moyenne, selon le rapport, "un tiers de demandeurs a accès chaque année à un logement social". 

Ce rapport souligne que de nombreux pays comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Espagne ou la Hollande ont connu une forte augmentation des coûts du logement, parallèlement à celle de la France. D’autres pays, comme l’Allemagne la Suisse ou le Japon n’ont pas subis  cette hausse. Le rapport rappelle aussi que "si le poids du logement dans la consommation des ménages est plus faible en France que dans la moyenne des pays de l'Union européenne, il a augmenté plus fortement qu'ailleurs depuis 1984". Ainsi, entre 1984 et 2006, "les dépenses nettes de logement ont augmenté de 19% en euros constants". 

 

Selon ce même rapport,  la France se caractérise également par la faible proportion de ménages français supportant "une dépense excessive de logement", c'est-à-dire supérieure à 40% du revenu disponible : il l'estime à moins de 10% (moins de 2% des couples avec enfants et 5,5% des foyers monoparentaux), alors que cette proportion dépasse par exemple 20% en Grèce (33% pour les couples avec un enfant, 57% pour les foyers monoparentaux) et même 19% en Allemagne (19% pour les couples avec un enfant et 37% pour les foyers monoparentaux). 

"Pour autant, la France est l'un des pays les moins bien placés en Europe en termes d'arriérés de paiement des dépenses de logement", précise le HCF, la hausse du coût du logement ayant conduit à des taux d’effort très lourds pour certains ménages. Le Compte du logement évalue la dépense annuelle moyenne pour se loger à 9 800 € en 2010 (7 000 € de loyer, 1 800 € de dépenses d'énergie et d'eau et 1 000€ de charges).

La dépense annuelle moyenne pour se loger varie de 6 400 € pour les locataires du secteur social, à 8 400 € pour les locataires du secteur privé et à 11 400 € pour les propriétaires avec ou sans charges d'accession. Cette dépense moyenne masque des situations très tendues dans certaines zones géographiques, comme l’Ile-de-France, souffrant d'un déséquilibre entre l'offre et la demande.

Partager cet article

Repost 0
Published by KACIUS - dans Immobilier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Conseil en Gestion de Patrimoine et de la Défiscalisation - KACIUS
  • Le blog du Conseil en Gestion de Patrimoine et de la Défiscalisation - KACIUS
  • : Ce blog est l'occasion pour nous d'échanger avec les internautes sur l'actualité économique et financière et d'apporter des compléments d'information sur notre métier : le conseil en gestion de patrimoine et la défiscalisation.
  • Contact

Recherche

Catégories